fbpx
0692 86 79 28

 

La victime sinistrée dispose de 10 jours après la parution de l’arrêté de catastrophe naturelle au journal officiel pour en faire la déclaration à son assurance, de préférence par lettre recommandée avec accusé de réception. De nombreux contrats d’assurance prévoient la prise en charge de tout ou partie des honoraires d’expert.

 


 

Organiser rapidement une première rencontre

 Analyse de la situation, évaluer les besoins immédiats et demander un acompte auprès de la compagnie d’assurance si nécessaire.

 

Rendez-vous de « reconnaissance » sur site sinistré

 Visiter les lieux en détail, établir un métré permettant d’estimer les dommages immobiliers, de consulter votre contrat d’assurance…

 

Chiffrage des dommages, rédaction de l’état de pertes 

L’expert réalise un travail d’estimation : valeur à neuf, de remplacement, vétusté déduite … Cette estimation des valeurs est détaillée dans un document nommé état de pertes. Ce document sert de base de travail dans la négociation contradictoire avec l’expert d’assurance.

 

Expertise contradictoire entre experts 

Avec un expert d’assuré, l’estimation des dommages est plus équilibrée : il agit dans votre intérêt pour que la balance ne penche pas que d’un seul côté.

 

Expertise contradictoire entre experts 

Le travail de votre expert d’assuré consiste à agir dans votre intérêt, mais aussi d’éviter tout conflit inutile avec l’assurance qui retarderait le dossier et donc les réparations.

 

Reconstruction

 L’expert d’assuré n’intervient pas dans cette étape, mais il peut vous mettre en relation avec des maîtres d’œuvre.