fbpx
0692 86 79 28

Qu’est-ce qu’un rapport d’expertise ?

Le rapport d’expertise est un rapport transmis par un expert en immobilier. Celui-ci rassemble l’ensemble des points vus pendant l’expertise, et les recommandations de l’expert.

Un rapport d’expertise est propre au demandeur, il n’appartient qu’à lui. Le demandeur est libre de l’utiliser comme il le souhaite.

Que contient le rapport d’expertise ?

Un Rapport est constitué en moyenne entre 10 et 15 pages. Ce rapport est personnalisé en fonction de chaque situation en regroupant les points vus pendant la visite avec l’expert :

  • Les photos, pour constater les défauts du bien immobilier
  • Les commentaires de l’expert sur les pathologies
  • Les recommandations en cas de réparation
  • La conclusion sur votre demande
Exemple de photo dans un rapport d’expertise pour une expertise de pré-achat

Comment utiliser le rapport d’expertise ?

L’expert est un spécialiste des normes de construction. Il est habilité à identifier les causes sur les pathologies d’un bien immobilier et de faire des recommandations.

Le rapport d’expertise est une synthèse de l’expertise. Il peut être utilisé pour plusieurs raisons :

  • Pour constater des défauts de constructions, vices cachés, malfaçons. (Ex : la réception de chantier)
  • Comme preuve pour appuyer des demandes auprès d’un constructeur, bailleur ou propriétaire.
  • Il peut être demandé comme pièce juridique dans le cas de poursuite judiciaire
  • De donner des garanties à un futur acquéreur ou vendeur sur la valeur d’un bien. (Expertise de pré-achat immobilier)

Dans quel cas demander un rapport d’expertise ?

Le rapport d’expertise est donné après une expertise réalisée par un expert en bâtiment. Vous pouvez demander une expertise en fonction de vos besoins.

En savoir plus sur les expertises immobilières

Après une expertise, l’expert en immobilier vous transmet un rapport d’expertise. Ce rapport vous appartient et peut être utilisé dans plusieurs cas. C’est aussi un outil en cas de procédure judiciaire ou dans le cas d’un accord amiable.